Inauguration de la centrale biométhane de Quimper

 

Genèse du projet

Dès 2011, les équipes de Cédric de Saint Jouan, PDG-fondateur du Groupe Vol-V, sillonnent le territoire breton à la recherche du lieu idéal pour y implanter une usine de méthanisation. Elles se sont très rapidement rendu compte que la région de Quimper possède des atouts majeurs pour un tel projet. Ce territoire allie la présence d’industriels du secteur agro-alimentaire producteurs de déchets méthanisables, la proximité d’exploitations agricoles pratiquant l’élevage, l’engagement de l’agglomération pour la transition énergétique et son système de transport collectif roulant au gaz : de véritables atouts de l’agglomération pour ce mode de production d’énergie renouvelable.

La plus grosse unité de production de biométhane dans le Grand Ouest de la France

Avec un objectif de production de l’ordre de 2 000 000 m3 à 2 500 000 m3 par an injectée dans le réseau de distribution et destinée à une consommation locale, ce projet répond aux enjeux de la transition énergétique et s’inscrit résolument dans le concret de l’économie circulaire. Cette production représente 2 fois le besoin « en carburant » des bus de Quimper ; elle équivaut à la consommation de gaz de 6 350 personnes, soit près de 10% de la population de la ville de Quimper.

La Centrale Biogaz de Quimper, un outil de valorisation écologique locale

Les agriculteurs partenaires, au nombre de 9, pourvoiront quant à eux, 40 à 50% des substrats. Ils sont situés dans un rayon de de 7,5 Km autour de la centrale. Ce sont des élevages bovins, porcins et de volailles. Le plan d’épandage concerne 17 exploitations pour une surface totale de 1 905 ha.

Enfin, grâce à la centrale biogaz de Vol-V biomasse, l’émission de 4 222 tonnes de CO2[1] sera évitée.

 

A propos de VOL-V Biomasse

Filiale du Groupe VOL-V, VOL-V Biomasse, fondée en 2009 avec Yoann Leblanc et Clotaire Lefort, initie, développe, finance, construit et exploite des unités d'injection du biométhane dans le réseau de gaz français. La société se focalise sur des projets territoriaux regroupant des matières organiques provenant de plusieurs sources d’un même territoire. Elle se spécialise également sur les projets de centrales de biométhane qui injectent du gaz sur les réseaux de gaz de distribution, notamment gérés par GRDF, et sur les réseaux de transport de gaz. 

VOL-V Biomasse a l'ambition de devenir le premier producteur de biométhane en France avec un objectif de plus de 0,5 TWh en exploitation d'ici 2021. 

Actuellement, 4 usines de méthanisation sont en construction (Bretagne, Normandie et Beauce) ; 9 ont reçues un arrêté d’autorisation d’exploiter favorable (dans le quart NW de la France) et 2 sont en service (Picardie et Bretagne).

 

Contact Presse

Martine Lausseure

AGM communications

Portable : 06 15 02 82 60 / 06 80 86 84 24

Email : communications.agm@gmail.com / martine@lausseure.com

 

A propos de l’ADEME

L’unité de méthanisation de Quimper est le second projet breton qui valorisera le biométhane dans réseau de gaz naturel mais de loin le plus important. Sa mise en service est l’illustration du dynamisme de l’injection de biométhane sur la région. Dans les 18 prochains mois la capacité d’injection de biométhane dans le réseau devrait atteindre près de 1500 Nm3/h soit plus de 20 fois la capacité à fin 2016. A production primaire de biogaz équivalente, cela correspondrait à la mise en service de près de 6 MWel, soit l’équivalent des 3 dernières années.

 

Bilan de l’action de l’ADEME :

Au 1er janvier 2017 en Bretagne :

- 61 unités de production et valorisation de biogaz en fonctionnement.

- 14,7 MW électriques installés et 70 Nm3 CH4/h injecté (hors CBQ)

- Plus de 500 000 t de déchets organiques valorisés

Sur l’unité de Quimper, l’ADEME a financé le projet à hauteur de 990 000 €. L’ensemble des projets valorisant le biogaz par injection bénéficie de l’aide du fonds Chaleur Renouvelable.  

 

A propos de GRDF

GRDF (Gaz Réseau Distribution France) accompagne Vol-V Biomasse depuis l’origine du projet de Quimper, en réalisant les études, le raccordement de l’installation, ainsi que l’exploitation et la maintenance de l’exploitation d’injection et du réseau.

La nouvelle unité de production VOL-V de biogaz par méthanisation est désormais la 24ème unité en France qui injecte du biométhane 100% renouvelable, dans le réseau de distribution exploité par GRDF (Gaz Réseau Distribution France).

Ainsi, le réseau GRDF (Gaz Réseau Distribution France) de distribution de gaz naturel devient aujourd’hui un véritable vecteur de transition énergétique, dans lequel circule du gaz vert, produit localement à partir de déchets organiques.

GRDF, principal opérateur du réseau de distribution de gaz naturel en France assume chaque jour ses missions de service public en acheminant l'énergie gaz naturel à 11 millions de clients, quel que soit leur fournisseur d’énergie, grâce au plus grand réseau de distribution d'Europe (197 928 kilomètres). En garantissant la sécurité des personnes et des biens et la qualité de la desserte, GRDF conçoit, construit, exploite, entretient et développe ce réseau dans plus de 9 528 communes. Engagé dans la transition énergétique aux côtés des collectivités locales, GRDF travaille à faire de ce réseau un outil industriel toujours plus performant, capable de stocker des énergies renouvelables en complémentarité avec les autres réseaux.

 

[1] 4 222 tonnes de CO2 correspondent aux émissions annuelles de plus de 2000 voitures neuves.

page